Histoire des Granulats

Les granulats sont aujourd’hui essentiels dans la construction et les travaux publics et entrent dans la formulation des bétons.

 

Une utilisation silencieuse

Les granulats sont des fragments de roche (gravillons, sable, etc.) utilisés de longue date dans les travaux publics et la construction. Retracer leur histoire est cependant délicat : les carrières de pierreont toujours produit des granulats tandis que le sable était spontanément utilisé pour la construction, sans que des brevets ne soient déposés ou des méthodes de production décrites. Les granulats sont pourtant essentiels : 1 kilomètre d'autoroute requiert 30 000 tonnes de granulats.

Ils peuvent être employés seuls ou solidarisés avec un liant pour donner du béton (avec du ciment) ou des enrobés. Utilisés seuls, les granulats ont par exemple servi en grande quantité lors de la construction des chemins de fer : ils forment le ballast, qui soutient les traverses et assure la répartition des pressions.

Les granulats, au cœur du béton

À partir du XIXe siècle, l’histoire des granulats rejoint celle du béton : leur nature et leur granulométrie (l’échelonnement des dimensions des grains) sont en effet essentielles dans la formulation du béton. Des normes définissent les règles de contrôle des granulats et réglementent leurs caractéristiques.

En France, toutes les régions possèdent des carrières qui produisent des granulats de différentes natures.

L’histoire des granulats chez Lafarge Leader mondial des matériaux de construction, Lafarge occupe le 3e rang en France dans le secteur des granulats.

Des usages multiples

Environ 350 millions de tonnes consommées par an, dont :

  • 55 % pour la route,
  • 20 % pour le béton prêt à l'emploi,
  • 11 % pour les enrobés,
  • 9 % pour les bétons de chantier,
  • 5 % pour la préfabrication de produits en béton.